13 nov. 2008

Inévitable fin

Il y a quelques semaines de ça j'avais eu un échange assez animé avec une personne sur la mortalité.
J'entends par là la mort avec un grand M.
Il y a fort longtemps que je ne crains plus la mort.
Celle de mes proches (et moins proches) tout autant que la mienne.
Cette personne essayait de me convaincre à renfort d'arguments de toutes sortes comme il pouvait être doux d'imaginer être immortel.
Pour ma part j'ai du mal à adhérer à ce point de vue.
Notre humanité ne découle-t-elle pas directement de notre mortalité.
Nous serions des Dieux ou des demi-dieux si nous étions immortels.
Et puis la terre serai surpeuplée. Devrions-nous dans ce cas ne nous reproduire qu'une fois tous les 100 ans?
Je crois que je finirai par m'ennuyer entourée par les même personnes durant des centaines d'années.
Tout ce qui a un début a une fin.
La vie n'est qu'une suite de finitudes.
Je pense que la vie est plus douce quand on accepte que tout a une fin.
Oui tout.
Une saison.
Une heure.
Une journée.
Une histoire d'amour (peut se terminer par une rupture, une mort...)
Une chanson.
Un diner.
Une nuit.
...

4c1abdeed3900b91



Posté par MlleO à 23:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Commentaires sur Inévitable fin

    Une fin ?

    Ce qu'il y a de bien avec une fin, c'est que finalement elle laisse la place pour un nouveau debut. Une saison, une nuit, une nouvelle histoire d'Amour, un petit dejeuner, un leve de Soleil.

    Dans la vie, il faut y faire son marche et savourer le meilleur avant qu'il ne se termine.

    Take care miss

    Bisous

    Posté par BobCaTT, 14 nov. 2008 à 21:57 | | Répondre
Nouveau commentaire